Portrait : Guillain le Vilain et ses tattoos tout doux

© Guillain le Vilain

C’est en faisant mon portrait sur Béatrice Myself que je suis tombée sur le travail de Guillain. Les deux comparses officient dans leur studio Heavy Patate à Tours (quand ils ne crapuhutent pas à travers France et Navarre pour des guests) et je dois avouer que – bien que fondamentalement différents – leurs styles se complètent avec harmonie.

Les tatouages de Guillain dit Le Vilain sont très graphiques : tout en arabesques et en encre noire, ils dégagent une grande fluidité, renforcée par des motifs floraux ou des envolées enrubannées.

Le tatoueur fait preuve d’une grande précision dans le tracé de ses designs aux entrelacs complexes et détaillés, et les motifs géométriques présentent une régularité implacable (breaking news : les lignes droites à main levée, c’est pas du gâteau).

J’aime les lignes nettes, et pourtant la légèreté de chaque pièce. Il y a une prédominance de la végétation dans le travail de Guillain, ce qui donne un rendu très organique au dessin, et les dynamiques des designs sont remarquables.
C’est une particularité que je souligne régulièrement dans les artistes que je présente, car elle est la clé d’un bon tatouage : le fait que la pièce soit adaptée à la morphologie du ou de la tatoué·e. C’est une qualité d’autant plus présente dans les tatouages de Guillain, que la fluidité de son trait et de ses designs répond aux lignes du corps humain.

© Guillain le Vilain

On remarque dans la plupart de ses pièces la quasi-absence de travail sur les ombres, ou leur grande discrétion.  Même si Guillain sait faire de très beaux dotwork quand la pièce le requiert, il semble y préférer les aplats de noir pour le contraste, et le travail sur les détails pour la densité du dessin.

Artiste complet, Guillain le Vilain ne travaille pas que sur nos peaux. Le talent, discret mais certain, du monsieur se conjugue sur différents support et le tatoueur s’implique dans des projets divers et variés dont vous pourrez apprécier l’étendue sur son site personnel. Vous pourrez également y retrouver ses tatouages en plus grand format et meilleure qualité !

Comme je l’avais annoncé en ouverture, Guillain tatoue à Tours, dans son studio glorieusement nommé Heavy Patate : des planches de flash et des tatouages à adopter sont disponibles sur sa page facebook, alors on fonce !

Où le trouver?
 Page Facebook / Instagram
 Site personnel
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s