Portrait : Capitaine Plum’, une pépite de talent

© Capitaine Plum

Ca fait bien longtemps que j’ai envie de vous parler de Capitaine Plum’. Aux premières heures de ce blog déjà, je la mentionnais, parce que je savais : il était inévitable que je la porte aux nues un jour ou l’autre tellement ses pièces et son travail parlent à mon petit coeur de tatouée.
Ce n’est pas par la technique ou les effets de style que la jeune femme emportera votre coeur, mais pour son coup de crayon, son originalité et ses tatouages reconnaissables entre mille.

Le monde de Capitaine Plum est résolument teinté d’onirisme et de surréalisme, pour des tatouages aux crayonnés souvent simples mais toujours inspirés.

Le travail des couleurs chez la tatoueuse fait penser à celui de Tarmasz ou Béatrice Myself : rarement plus de deux trois par pièces, elle viennent souligner plus que remplir le dessin. Il n’y a que peu – voire pas – d’aplats, mais plutôt des points, des traits, des motifs. Capitaine Plum prend cependant un peu plus de liberté avec sa palette, sur laquelle on retrouve des verts vifs notamment, des oranges, des jaunes.

Tant par les couleurs que leurs usages, les lignes semblent parfois comme tracées aux crayons bic, dessinées à même la peau.

Les tatouages réalisés par Capitaine Plum ne sont pas des exploits de nuances, de couleurs, de réalisme : ces concours de technique qui semblent chez certains tatoueurs prendre le pas sur la démarche et les individualités des tatoué·e·s.

Chez Plum, chaque pièce exprime avec beaucoup de justesse et de talent les personnalités tant de la tatoueuse elle-même que celle de la peau à laquelle elle confie son dessin. J’aime particulièrement ses personnages mélancoliques, et sa façon bien à elle d’emmêler les corps et les protagonistes de ses dessins, en dessinant de motifs les pleins ou les vides.

J’ai eu tellement de mal à sélectionner un nombre limité de pièces, flash et dessins à vous montrer dans ce portrait, tellement tout me semble merveilleux. Alors foncez sur sa page Facebook pour fouiner, et suivez son travail, il n’y en a pas deux comme elle !

Où  la trouver?
Capitaine Plum tatoue au studio Deuil Merveilleux à Bruxelles
et en guest à travers la France et la Navarre
Site personnel
Page Facebook

Publicités

2 réflexions sur “Portrait : Capitaine Plum’, une pépite de talent

  1. ClyneJ dit :

    OUIIIIIII Capitaine Plum’ !!!!! o/

    J’ai découvert cette artiste en même temps que Tarmasz avec qui elle est partie au Brésil (ainsi qu’Encre Mécanique), et j’étais vraiment tombée sous le charme de son style !

    Très, très hâte de lire tes prochains articles, j’adore ton blog, et continue parce que c’est génial. ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s