Premier Pas : Que mettre dans un mail à un·e tatoueur·se?

Ca y’est, vous êtes décidés à passer le pas, mais l’artiste que vous avez choisi n’habite pas à deux pas, n’a pas eu le temps de vous voir la dernière fois que vous êtes passé au shop ou encore tient un studio privé, quoi qu’il en soit vous êtes maintenant devant l’épreuve ultime : envoyer un mail !
De vous à moi, soyons honnêtes : on a tous eu ce moment de vide dans l’écran blanc, lorsqu’il a fallu mettre par écrit un projet de tatouage. Par où commencer? Quoi dire?

ayoade - help me
On m’avait posé la question sur Ask il y a quelques temps, et je souhaitais y répondre de nouveau ici.

Certain·e·s tatoueur·se·s présentent une FAQ, quelques lignes de conduites à suivre en ce qui concerne ce que vous êtes censés mettre dans vos mails de demande de projet. Ou un mail d’explication que l’on reçoit… après avoir envoyé le premier mail !
Mais ce n’est pas toujours le cas ou parfois, malgré tout, des questions subsistent. Ceci étant dit, je vous rassure, au bout de quelques tatouages chacun installe sa routine et on s’inquiète moins.

Comme d’usage, les informations et conseils que je vous donne sont généraux. Il n’y a a pas de règle universelle,  et tout dépend aussi du ou de la tatoueur·se que vous démarchez. Cependant, il n’en reste pas moins que certains éléments restent communs à tous.

ayoade - popcorn

Le projet

Si c’est un premier contact avec un·e tatoueur-se pour lancer un projet, les éléments « pratiques » qui peuvent être précisés sont l’emplacement, la taille souhaitée et le budget envisagé.

Ces éléments sont donnés à titre indicatif puisque læ tatoueur·se à son mot à dire et plutôt deux fois qu’une, notamment en terme de faisabilité. Formulez donc le tout en terme d’attentes, et non pas d’exigences !

ayoade - the rest of the fire

De plus, si il n’est pas malavisé de mentionner poliment ces éléments, il ne faut jamais être déterminé sur plus de deux d’entre eux, et choisir entre la taille attendues ou le budget envisagé. En effet, la taille de la pièce et les exigences graphiques (nombreuses couleurs, effets de style) ou la difficulté de l’emplacement choisi influencent sur le temps passé à tatouer, et donc le budget.
Et inversement : plus le budget est important, plus læ tatoueur·se se aura l’opportunité de développer votre projet et vous proposer un design ambitieux.

Modèles et références graphiques

Concernant les éléments graphiques du tatouage, vous pouvez dans un premier temps résumer en quelques lignes l’idée que vous avez.
Il est également possible, surtout si vous partez d’une idée assez large, d’envoyer en référence des précédents tatouages de l’artiste. Pas dans le but qu’iel effectue le même design bien sur, mais pour souligner votre intérêt sur un travail des couleurs, une typographie par exemple. Si vous en ressentez le besoin, vous pouvez  joindre des éléments de recherche (dessins, textes, photos) que vous avez rassemblé.

ayoade - dont know whats happening

Certaines personnes vont avoir beaucoup de documents de référence pour un tatouage, elles passent des heures sur internet à faire des recherches, ont une idée très précises de ce qu’elles veulent.
D’autres vont aimer un style graphique, et contacter un tatoueur pour avoir sa pièce à partir d’une idée large, voire d’une carte blanche. Tout dépend donc ce que vous attendez de l’artiste que vous contactez.

Les motivations

Votre amour fou pour le travail du/de la tatoueur·se que vous contactez, une nouvelle étape de votre vie, une passion pour un groupe de musique, un pari risqué avec votre meilleur·e ami·e : un tatouage a aussi souvent une signification personnelle.
Outre le fait que j’appréciais leur travail, je n’ai jamais vraiment eu besoin d’amener ce genre de considérations dans mes discussions avec les tatoueur·se·s – du moins pas dans la phase de préparation. C’est à vous de décider quels éléments sont importants à vos yeux: ce vous souhaitez que l’artiste ait en tête lorsqu’il réalise votre dessin, et ce que vous souhaitez partager ou non avec ellui.

ayoade - more attention to margaret

En conclusion

De mon expérience personnelle, à adapter aux goûts et couleurs de chacun, lors de mon premier contact, j’envoie généralement un mail court avec :

  • la raison pour laquelle je contacte spécifiquement cet·te artiste
  • l’emplacement
  • l’idée générale et un ordre d’idée de taille
  • je ne mentionne jamais le budget, même si j’ai en tête la limite que je me pose pour chaque projet
  • j’ouvre la possibilité d’envoyer plus d’éléments de réflexion et éventuellement des références si le projet l’intéresse
  • le tout en étant un brin awkward en évitant le vous autant que le tu, tout un roman

ayoade - relax

J'espère que cet article, qui était surtout un merveilleux 
prétexte pour mettre des gifs de Richard Ayoade 
vous a plu et aidera les futur·e·s tatoué·e·s !
Publicités

2 réflexions sur “Premier Pas : Que mettre dans un mail à un·e tatoueur·se?

  1. Eliness dit :

    Je tombe complètement par hasard sur ton blog, que je parcours à la volée en procrastinant de me mettre au boulot. Tu m’as conquise par les références à IT Crowd, j’ai tellement ri 🙂 Merci beaucoup pour ce partage, je m’abonne de ce pas à ton flux RSS pour découvrir d’autres conseils et des artistes !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s