Best of Instagram : Noir c’est noir (2)

Capture d’écran 2016-02-10 à 18.51.01

J’ai une faiblesse toute particulière pour les tatouages monochromes, le noir et gris, le black work parlent à mon coeur. Et plus les lignes sont épaisses, plus les pièces sont traditionnelles, et mieux ça marche ! La sélection de cet article a été établie sous le signe du tatouage minimaliste, avec un travail en aplats de noirs et d’ombres. Entre tatouages traditionnels et oldschool, un retour aux sources. Lire la suite

Best of Instagram : Korea’s got talent (1)

Capture d’écran 2016-01-17 à 17.13.44

J’étais en train d’écumer les hashtags d’Instagram pour vous trouver de chouettes découvertes à vous partager sur la page Facebook les prochains mois quand je suis tombée sur un artiste coréen dont le talent m’a coupé le souffle. J’ai longtemps été le nez plongé dans la pop culture coréenne, mais je n’avais jamais eu l’occasion de m’intéresser au tatouage : qui est très réglementé et socialement encore peu accepté dans la société coréenne.
Mais voilà, ma curiosité était piquée, et j’ai passé quelques heures à découvrir de nouveaux et nouvelles tatoueur·se·s qui valent largement la peine que l’on s’arrête le temps d’un article pour découvrir leur travail.
Lire la suite

Do or Don’t : Matching Tattoos

Matching Tattoo - Marie Damn

©Marie Damn

Les tatouages, c’est comme beaucoup de choses, tout le monde a un avis à donner sur les différentes pratiques et les choix qui sont fait par les tatoué·e·s. Et le matching tattoo, c’est à dire un tatouage partagé par deux personnes (ou plus) n’échappent pas à la règle. Plus encore que d’usage, la litanie des regrets et des risques que comportent un tel choix se fait entendre quand le sujet est abordé.
Il y a débat face au projet de s’encrer dans la peau quelque chose qui nous lie à un·e autre, surtout dans une société ou l’idée du tatouage rime souvent avec mais est-ce que tu ne vas pas le regretter dans vingt ans?.

Cependant, des matching tattoos il y en a à peu près autant que de tatoué-e-s qui choisissent d’en faire. Entre amoureux·ses, entre ami·e·s, identiques ou complémentaires, explicites ou inside jokes… Les variantes sont finalement multiples et il serait dommage de croire que la démarche se cantonne à se tatouer le nom de sa dulcinée sur le biceps gauche, et inversement.

Lire la suite

Best of Instagram : Des couleurs dans ta rétine (3)

Capture d’écran 2016-01-02 à 21.48.13

Les pièces très colorées ne sont pas fait pour tous, et la tendance semblerait même préférer les tatouages en noir et gris. Mais qu’on ait un jour l’intention de porter leur travail ou non, les couleurs et la technique de certain·e·s artistes est tout simplement époustouflante, et dur dur de ne pas se laisser impressionner et de ne pas aimer scroller à l’infini leurs Instagram et albums Facebook.

Alors pour la troisième fois, je vous embarque dans un roadtrip multicolore autour du monde !
Lire la suite

Premier Pas : Que mettre dans un mail à un·e tatoueur·se?

Ca y’est, vous êtes décidés à passer le pas, mais l’artiste que vous avez choisi n’habite pas à deux pas, n’a pas eu le temps de vous voir la dernière fois que vous êtes passé au shop ou encore tient un studio privé, quoi qu’il en soit vous êtes maintenant devant l’épreuve ultime : envoyer un mail !
De vous à moi, soyons honnêtes : on a tous eu ce moment de vide dans l’écran blanc, lorsqu’il a fallu mettre par écrit un projet de tatouage. Par où commencer? Quoi dire?

ayoade - help me
On m’avait posé la question sur Ask il y a quelques temps, et je souhaitais y répondre de nouveau ici.

Lire la suite

Premier Pas : Prendre soin de son tatouage, les essentiels

Vous venez de passer quelques minutes ou quelques heures à vous faire planter des aiguilles dans la peau. Ca gonfle, ça saigne, c’est un peu rouge et souvent douloureux. Vous sortez de chez votre tatoueur·se avec le jambonneau entortillé dans du film transparent et à ce stade vous vous dites surement qu’il va falloir faire quelque chose pour votre pauvre épiderme.

Cristina - pas possible

En effet Cristina, et le tatouage, c’est pour la vie, alors c’est un peu comme les enfants, il faut s’en occuper pour qu’ils grandissent beaux et en bonne santé.
Il faut dire aussi, que ça commence par une blessure, et que ça vit pour toujours dans votre peau – il faut donc apporter des soins à  la cicatrisation mais également au quotidien, pour que votre encre vieillisse avec grâce. Ou pas d’ailleurs, mais si vous le souhaitez continuez à lire, vous allez voir c’est chouette !

Lire la suite

Technique : le dotwork, au point compté

© Susanne König

Tatouage par © Susanne König

Quand on met les pieds dans le monde du tatouage, on est souvent assaillis de termes dont il est parfois difficile de comprendre le sens exact. A force de les entendre et de fouiller, on finit par un peu mieux appréhender ces bêtes étranges, qui définissent les styles, les écoles, les techniques de tatouages. Bien qu’il ne soit pas spécifique au monde du tatouage, le terme dotwork fait partie de ces mots que j’ai rencontré à mes premières heures, et dont j’ai découvert l’application concrète au fur et à mesure, d’artiste en tatouages.

Lire la suite

Best of Instagram : des couleurs dans ta rétine (2)

Adam Kremer IG

Avant de commencer à vous éclater la rétine de tatouages plus colorés et épatants les uns que les autres, il me parait important de rappeler que je ne suis pas sponsorisée par qui que ce soit *wink wink*. Si je me suis lancée dans ce « Best Of » d‘Instagram, qui semble décidé à devenir une récurrence mensuelle sur ce blog, c’est tout simplement une excuse pour vous présenter des artistes variés, qu’iels soient de France ou d’ailleurs.
Ayant choisi de centrer mes portraits sur des artistes accessibles géographiquement, je me limite nécessairement. Aussi ces petites escapades au pays d’Instagram ne sont que l’occasion d’agrandir les horizons, et de découvrir des talents au bout du monde.

Mais assez discuté, il est temps de retrouver les talents colorés, parce qu’à se limiter à cinq artistes par Best-Of je n’avais pas assez d’un article pour vous parler de toutes les pépites croisées en chemin !

Lire la suite

Do or Don’t : Handpoke et Stick and Poke, retour aux sources

Un hand poked tattoo, c’est à dire, un tatouage réalisé avec la technique dite du handpoke est un tatouage réalisé sans machine électrique, mais à l’aide d’une simple aiguille trempée dans de l’encre. Je résume : une tige finie d’une ou plusieurs aiguilles, et le seul talent du tatoueur (professionnel ou amateur) pour contrôler la force, la profondeur et la rapidité du mouvement. Adieu machine et dynamo, le handpoke est donc un retour à un tatouage plus traditionnel.

Outils traditonnels

Différents outils traditionnels de tatouage.

Il existe deux genres de tatouages qui utilisent la technique du handpoke : celui effectué dans le cadre d’une tradition et une culture où le hand poked tattoo est la règle et l’usage, et celui réalisé dans les sociétés occidentales de manière amateure ou professionnelle mais sans racines culturelles et rituelles particulières.

Le premier est loin de manquer d’intérêt mais je suis tout aussi loin de maîtriser le sujet. C’est donc sur le second, plus sujet à nous concerner, que je vais m’attarder dans cet article.

Lire la suite