Portrait : Noraison, sans l’ombre d’un doute

Il m’arrive de pousser un réel soupir de soulagement quand je découvre qu’un·e artiste particulièrement talentueux·se officie non loin de nos contrées parce que ça signifie que je vais pouvoir leur consacrer sans crainte un article entier ! C’est exactement la réaction que j’ai eu en tombant sur la page de Noraison, les yeux écarquillés devant ce que je découvrais.

Lire la suite

Gueule de Tatoué·e : Alexandra, se réinventer

DSC_0334

Des semaines maintenant que mes échanges avec Alexandra ont commencé, et je n’arrivais pas à mettre en forme l’article. Mais il était temps que je vous partage le témoignage que j’ai recueilli, au cours d’un échange d’e-mails chaleureux auquel cette adorable personne s’est prêtée sans rechigner.

À chaque fois, j’ai beaucoup de plaisir à échanger sur les vécus et expériences personnelles ; et dans le témoignage d’Alexandra, qui nous parle de ses coups de coeur et ses coups de tête , j’ai retrouvé beaucoup de similitudes avec mon propre parcours.

Lire la suite

Portrait : Duza, des vitraux sous ta peau

© Duza

C’est un portait haut en couleurs que je veux vous dresser aujourd’hui, d’un tatoueur qui est loin d’officier dans l’ombre, puisqu’il fait partie de l’équipe du célèbre studio Tin-Tin tatouages à Paris.

Duza, a.k.a Dusty Brasseur, n’y fait pas exception. Peintre, il excelle également derrière le démographe dans différents styles mais je vais plutôt me pencher sur les pièces qui occupent ses réseaux sociaux et sont incontestablement signées d’une patte unique : semi-réalistes, dynamiques, colorées, elles accrochent l’oeil et suscitent le respect. Il y a quelque chose d’unique dans le travail de Duza, et ça, j’aime.

Lire la suite

Portrait : Bastartz, le souci du détail

bastartz 17
Ca faisait un moment que je voulais vous présenter ce style de tatouage, qui exploite de nombreux éléments graphiques qui ont la côte auprès des tatoué·e·s ces temps-ci : aspects géométriques, éléments ornementaux, mandala ou encore dotwork.
Ca a donc été un coup de coeur que de tomber sur le travail de Bastartz, qui officie dans son propre studio – Bastartz Tatoo – à Nantes.

Lire la suite

Portrait : Max Pniewski, fantaisie et réalisme

© Max Pniewski

Le réalisme et le photoréalisme sont des genres de tatouage qui connaissent leurs lettres de noblesse dans les pays anglo-saxons, mais que l’on voit finalement peu en France. Portraits, animaux sauvages, ou scènes de votre film préféré, les sujets des tatouages réalistes sont nombreux et peuvent couvrir des centres d’intérêt très différents.

Qu’on les veuille sur sa peau ou non, les tatouages réalistes – quand ils sont réussis – sont toujours impressionnants et valent le détour.

Lire la suite

Gueule de Tatoué·e : Laureline, la première fois

Lorsque j’ai parlé de faire mes articles Gueule de Tatoué·e, Laureline est l’une des première à m’avoir écrit, et c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai pu échanger avec elle sur l’expérience de son premier tatouage. Mais comme tou·te·s les tatoué·e·s le savent, le premier tatouage n’est jamais le dernier ! Et de cette expérience, Laureline vient à nous parler du temps, de la maturation, des symboliques, des hasards et – déjà – de futurs projets.

GOT - direwolf curious

Cet article sera très arbitrairement illustré de gifs de loups ou canidés assimilés mignons, deal with it *wink wink*

Lire la suite

Gueule de Tatoué·e : Coralie, l’importance du sens

GDT - Coralie

Dans cet article, je vous invite à rencontrer Coralie. Elle aime les tatouages en noir et gris et les artistes de talent : ce n’est pas nous qui allons le lui reprocher. Ce fut un vrai plaisir d’échanger avec cette maman tatouée sur son parcours personnel, ainsi que sa relation au tatouage, depuis sa première encre – initiatique – à l’aube de ses dix-huit ans jusqu’à aujourd’hui.
Un long témoignage que je n’interromprais pas de mes commentaires – elle a fait tout le travail je triche ! – qui nous fait partager une expérience de tatouée, bien loin des clichés rebelles et subversifs que beaucoup voudraient nous imposer.

Lire la suite

Gueule de tatoué·e : Catbird, le bénéfice du doute

Untitled design (3)

Je n’avais pas tout à fait prévu de faire un « Gueule de Tatoué·e » pour parler de la mienne, et puis de projets en questionnements, j’ai eu envie d’aborder avec mes mots et mon vécu une question qui trouvait tout à fait sa place dans cette catégorie. Puisque je veux vous parler des regrets, et pas de manière pratique et sexy en compagnie de Jonny (désolée) mais de manière personnelle et sincère, pour partager un ressenti que je ne suis pas la seule à avoir ou avoir eu, d’après quelques discussion que j’ai eu, mais dont je n’entends par ailleurs pas souvent parler.
Lire la suite

Portrait : Paupiette, de la pop-culture sous ta peau

© Paupiette

Je vous avais déjà parlé de Paupiette, ou plutôt l’avais-je évoqué dans mon premier Best-Of Instagram  » Tatoueuse de Talent » (mais je sais que vous ne les lisez pas, ces fichus Best-Of petits sacripans!).

Ce que j’aime, chez Paupiette, c’est avant tout un style qui n’est nullement empêtré des styles traditionnels du tatouage (que j’affectionne par ailleurs, comme vous le savez). Mais quand on voit les réalisations de la tatoueuse, il est assez évident que ce sont des illustrations abreuvées de ses influences graphiques qu’elle encre dans la peau de ses client·e·s.

Lire la suite