Gueule de Tatoué·e : Coralie, l’importance du sens

GDT - Coralie

Dans cet article, je vous invite à rencontrer Coralie. Elle aime les tatouages en noir et gris et les artistes de talent : ce n’est pas nous qui allons le lui reprocher. Ce fut un vrai plaisir d’échanger avec cette maman tatouée sur son parcours personnel, ainsi que sa relation au tatouage, depuis sa première encre – initiatique – à l’aube de ses dix-huit ans jusqu’à aujourd’hui.
Un long témoignage que je n’interromprais pas de mes commentaires – elle a fait tout le travail je triche ! – qui nous fait partager une expérience de tatouée, bien loin des clichés rebelles et subversifs que beaucoup voudraient nous imposer.

Lire la suite

Portrait : Béatrice Myself, le coeur sur la peau

BM en tête

©BéatriceMyself 2014

Des croquis sur le papier, des dessins sur la peau: c’est toujours en deux étapes que l’on découvre les oeuvres de Béatrice Mylself sur sa page facebook officielle. Un croquis anoté de ses impressions de la rencontre accompagne la photo du résultat final, donnant toute sa dimension et son sens à l’acte du tatouage : avant tout un partage, un échange entre deux individus ; le tatoué qui suscite la création, l’artiste qui laisse sa trace à tout jamais sur le corps du tatoué.
Ca c’est pour les idéaliste ou les romantiques, le tatouage n’est parfois qu’une transaction un service contre finances, point.

Mais chez Béatrice, on semble retrouver le goût de l’unique, d’impromptu et de passage qu’ont ces rencontres ; le goût du définitif et du pour toujours qu’est l’acte du tatouage.

Lire la suite